Propositions pour le renouveau de Ault.

1) Recentrer Ault autour de la mer.

* Nous sommes une station balnéaire, nous sommes une ville touristique. Chez nous viennent les amateurs de la nature, les randonneurs, les sportifs du grand air, les peintres, les photographes, les héritiers des congés payés de 36, les belges, les allemands, les hollandais, les parisiens, les lillois, les anglais, les déçus de St Valéry, les gens qui ont hérité d’une maison au bois de Cise ou à Onival.

* Renaissance de la plage de la ville. Développement des sports nautiques.

Avant (aujourd’hui) :

casino-aujourd'hui2

 

Après :base-nautique2

*développement de la plage d’Onival.

Avant (aujourd’hui) : esplanade-Onival

Après :skate-park

 

Glow-In-The-Dark-Skate-Park-by-Koo-Jeong-A-0 Glow-In-The-Dark-Skate-Park-by-Koo-Jeong-A-2

 

Skate-park intégré pour ne pas offrir de prises au vent et aux embruns. Phosphorescent pour attirer les promeneurs et les sportifs du soir. Avantage : le skate amène les autres sports de glisse. Le skate est un sport trop difficile pour être pratiqué alcoolisé. Ce qui est important quand on pense aux ravages de l’alcool chez nos enfants.

bdc5680721021160e0b9a5009cf3f192 e07da26faaccf48110c91491c0d937f0 7d045cf06017f6e2e9541eb356454136 f935dd972f5ca83f27417da7c2103b20

2) Sauvegarder et classer les maisons, villas et bâtiments remarquables et UTILISATION DE LA COULEUR.

*restaurer le casino et son quartier.

*restaurer les façades et mettre en place un cahier des charges esthétiques DANS TOUTE LA VILLE.

Avant (aujourd’hui) :

Panorama-grande-rue

 

Après :grand-rue-casino-apres

Arrière du Casino :

Avant :arriere-casinoarriere-du-casino

 

Avant/après :

 

ault-maisons-couleurs

 

 

*Aide au développement des commerces : supprimer les plus de taxes possibles pour donner un peu d’air à nos commerçants, et leur permettre d’investir. La charte esthétique s’applique aussi aux commerces. Aide en mairie gratuite.

3) Réhabilitation du quartier d’Onival.

* Inventaire de tous les bâtiments intérieur extérieur. Constitution d’un dossier pour les Architectes des Bâtiments de France (travail extrêmement long et compliqué, mais qui sauvera sans aucun doute ce quartier historique de la ville).

*Classement et protection de l’intégralité du quartier.

* Recherche d’investisseurs loi Malraux (Ils sont nombreux au regard des avantages fiscaux que cette loi présente)

Qu’est-ce que la loi Malraux ?

malraux1

malraux2 malraux3

 

4) Classement du Bois de Cise et développement du quartier pour le tourisme raisonné (pas tourisme de masse qui abimerait ce site extraordinaire), le cinéma, la télévision, la photographie…

Ici la couverture du Monde Magazine consacrée à Daft Punk par le photographe allemand Peter Lindberg :

20131227_1216051

Pourquoi ?

Ce site incroyable, perle oubliée est unique en France. Son architecture, sa lumière inouïe, sa situation géographique face à la Manche, et sa proximité de 3 grandes capitales européennes font de ce lieu un atout incroyable pour le développement de Ault… en particulier au cinéma : facilité pour limiter l’accès, disponibilité de logements pour tourner, hôtellerie …

Ici la jumelle britannique du Bois de Cise : Portmeirion au Pays de Galles, le « village du prisonnier ».

729_1_media

Ici le bois de Cise :

le_bois_de_cise

Liste des films tournés à Ault : https://jaimeault.com/les-films-tournes-a-ault/

 

 

Propositions de mobilier urbain pour l’ensemble de la ville :

c568d0fad37d3508e9aab57196398b6d c716ffd40a5a48fad92d7de090cdd119 cf334ec3432ac21843b5fd1c107f8627 9c191a52fa216739fa5e43c034b45b41 f035977837e3add4ad1ff1551b37e076 Capture d’écran 2014-11-07 à 15.42.12 bb65b5937ddeff8a763d1df9ba201e92 Capture d’écran 2014-11-07 à 15.42.18 6b7eeb1e7d182db18b824055e5b6bac4

 

A suivre … idées pour le Manoir du Moulinet et son parc de 7 hectares.

 

Publicités

3 réflexions sur “Propositions pour le renouveau de Ault.

  1. Bonjour,
    Je me permets de vous soumettre le résultat de mes réflexions sur notre cité d’Ault.
    Le gain de cet exercice est évident pour moi; une réflexion en profondeur sur le sujet permet de se projeter sereinement dans l’avenir. Je serais ravi que chacun de nous puisse se projeter de la même manière, que tout Aultois rêve de l’avenir de notre cité plus que de se battre pour ou contre certaines politiques nationales.
    Je vous suis reconnaissant de m’autoriser à poster ceci en commentaire à votre article.
    Bien cordialement,
    Amaury Prévôt-Leygonie

    Tendre vers le chemin.

    Le principe de cet essai est de poser les bases d’un projet alternatif au ‘chemin du tendre’ viable et défendable. Ses principes sont basés sur des modifications douces des zones urbaines, une utilisation maximale des protections nouvelles, et une valorisation maximale de notre littoral.

    1-Intervention sur les protections contre la mer

    La digue 83 a prouvé son efficacité, mais n’est pas reliée au centre d’Ault. La zone tampon subit fortement les attaques maritimes; ce qui risque de mettre à mal la rue de Saint-Valery. La terminaison de la digue n’est peut-être pas nécessaire; l’établissement d’une simple jetée voire de brise lames protègerait déjà un minimum la falaise.

    En outre de la protection, ces infrastructures pourraient avoir d’autres avantages.
    La création d’un lien piétonnier ou cycliste horizontal permettrait de rapprocher les différents quartiers d’Ault. Le hâble d’Ault serait valorisé par sa proximité immédiate du centre d’Ault; de nombreuses ballades en VTT deviennent accessibles à tout un chacun. De plus, la porte sud de la baie de Somme serait rendue accessible aux déplacements touristiques écologiques.
    L’échouage de bateaux serait rendu possible à marée haute; le centre-ville d’Ault bénéficierait d’une entrée maritime. Un lien nouveau avec la baie de Somme et le Tréport (SNCF?) pourrait alors être imaginé.

    Il est sûr qu’une telle infrastructure a un prix, mais c’est aussi un facteur de valorisation et de développement fort sur lequel il est nécessaire de s’appuyer. Le trait de côte ne doit pas s’entretenir, il doit être repensé comme un élément touristique, fédérateur et distinctif de la cité.

    2-Intervention sur les déplacements automobiles

    La rue de Saint-Valéry est étroite, dangereuse et trop utilisée. La rue G. Bréhamet a été creusée pour en dévier le trafic; il faut pousser à une utilisation maximale de cette rue. Pour cela, la descente de la rue de Sait Valéry doit être interdite. Les deux flux automobiles seraient alors repoussés vers la rue G. Bréhamet via la rue du Moulin.
    Cette action permettrait de diminuer la circulation dans cette zone sensible, et de rediriger automatiquement le stationnement vers la place du Gal de Gaulle.

    Aujourd’hui, la rue d’Eu est en sens interdit. Le rond-point place du Mal Foch ne sert presque à rien. Il devrait agir comme un goulot d’étranglement et rediriger les automobilistes en quête de stationnement vers la place du Gal de Gaulle. Pour cela, le tertre central doit être agrandi, et les accès au rond-point revus. Les places de stationnement dans le bas de la Grande Rue comme dans la rue de Saint Valéry doivent être plus rares et favoriser le stationnement de courte durée. Ces espaces sont beaux et méritent d’être valorisés et préservés.

    Pendant l’hiver, les fortes pluies ont montré les limites du système de collecte des eaux pluviales dans la rue Quinquerue et au bas de la rue d’Eu. L’occasion de repenser et redimensionner le réseau est venue; les propriétaires de la maison au No16 de la rue Quinquerue seraient enfin au sec. Ce redimensionnement peut se faire en rendant le début de cette rue aux piétons. Un essai a été fait, et a permis une diminution forte de la circulation nocturne rue du Hamel.

    Notre façon de circuler et de nous garer dans Ault a un impact fort, tant visuel pour le tourisme que sur la santé des usagers. La rue de Saint Valéry et la Grand Rue sont notre cadre de vie comme notre carte de visite. Repenser la circulation et le stationnement est un acte primordial afin de faciliter et rendre plus écologiques nos déplacements, de valoriser notre bourg et d’anticiper sur les évènements naturels à venir.

    3-Valorisation des espaces verts

    Nous avons déjà parlé de la diminution des stationnements rue Saint Valéry. De nos jours, la parcourir à pieds n’est nullement agréable. D’un côté la circulation et les autos stationnées, de l’autre un grillage coupant la vue, au milieu, un trottoir étroit et vieillot. Pourtant cette rue est un véritable joyau. Elle mérite une diminution de la circulation et du stationnement dont nous avons parlés; mais elle mérite plus. La plantation d’arbustes brise vue (su certaines places de stationnement) permettrait de séparer les piétons des autos, la mise en place d’un simple garde fous (aux normes) rendrait la vue aux flâneurs. L’installation de bancs supplémentaires leur permettrait de faire une pause.
    Ces modifications simples permettraient la création d’une zone non bâtie le long de la falaise, permettrait des écoulements d’eau mieux contrôlés et surtout libèreraient la falaise des sollicitations liées au trafic automobile.

    Il est un autre sujet impactant, c’est la diminution des espaces bétonnés et la mise en place de zones naturelles pour absorber et gérer les eaux de pluie. Comme on l’a dit les écoulements d’eau hivernaux ont montré l’insuffisance du réseau d’évacuation.
    En positionnant un captage efficace au bas de la rue du Bois de Cise, on diminuerait de manière drastique l’impact des écoulements dans le bourg et l’engorgement du réseau actuel en cas de forte pluie. Cette eau collectée en amont pourrait alimenter de nombreuses plantations sur le tertre place du Mal Foch.
    Comme dans cet exemple, l’ensemble des espaces cultivés sont actuellement hors sol alors que chacun devrait pouvoir devenir une zone de gestion des eaux pluviales permettant de favoriser soit l’infiltration, soit l’épanouissement végétal soit le captage, en fonction de leur emplacement.

    Enfin, il y a un élément naturel exclu et pourtant utile à notre avenir; c’est l’arbre. L’arbre est un fort consommateur d’eau, puisant en profondeur et en permanence; toute cette eau extraite de la falaise sera un gain évident. Alors pourquoi s’en passer? Plantons-en sur chaque place, dans chaque espace libre, plantons au milieu des ronds-points, au bord des trottoirs, entre les voitures.

  2. Bonjour, je me suis promenée dans le Ault nouveau avec grand plaisir…je suis triste quand je me promène à Ault aujourd’ui..quel dommage : une cité qui se meure Ce fut mon premier poste d’enseignante en septembre 1970 et je m’y suis mariée,ai eu deux enfants.J’ai du le quitter pour un problème de logement de fonction trop petit.J’aimais tant m’y promener en famille mais les diverses municipalités n’ont jamais puis la mesure de cette beauté à préserver..bon courage !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s